Le tourisme sexuel, un fléau mondial

Émergé pour la première fois en 1950 aux Philippines, le tourisme sexuel nous concerne tous car il s’agit d’un problème à l’échelle mondiale.                                                                                                                    noir

Le tourisme sexuel regroupe des touristes ayant lors de leur séjour des rapports sexuels négociés (illégalement et le plus souvent sur mineurs). Ces-derniers constituent un motif à part entière de leur déplacement.

C’est très grave ! Car le tourisme sexuel touche notamment les enfants !

Les principales causes en sont la pauvreté (due au chômage), la démocratisation croissante du tourisme dans le temps, le manque d’instruction, la criminalité ou encore la corruption.

Aussi, les faits concernant le tourisme sexuel se déroulent au sein de pays où l’État ferme complètement les yeux sur ce fléau (Philippines, Thaïlande, Mexique, Algérie, Inde ou encore Lettonie).

En France, la loi punit le tourisme sexuel d’une peine de 5 ans d’emprisonnement maximum et de 75 000 euros d’amende, voire 7 ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende si la victime est mineure.

Si vous aussi vous souhaitez lutter contre le tourisme sexuel, partagez cet article.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur les sites des associations de l’ECPAT et l’UNICEF.

 

Alizée DEBOFFE, Gaspard LEGRAND, Raquel ESTEVES

Étudiants en première année BTS Tourisme


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s