Atelier professionnel Visite adaptée

Dans le cadre d’un atelier professionnel sur le thème de la prise en charge de la clientèle souffrant de handicap les BTS 2emes années ont travaillé à la mise en place d’une visite guidée de la cathédrale et du cloitre de Bayonne pour des personnes souffrant de handicap visuel. La 1ere étape à été de se familiariser à l’art gothique et d’en définir les caractéristiques. On ne peut parler que de choses que l’on connait. Quelques étudiants trainent un peu des pieds; la cathédrale de Bayonne on la connait! les églises et le patrimoine ça nous barbe on a déjà travaillé sur ce thème l’année passée… Motivation des troupes et c’est reparti sur le gothique….  Exercice indispensable dans la mesure ou l’histoire de l’art n’est pas au programme du BTS tourisme et l’on peut le regretter. Dans un 2eme temps il fallait réfléchir à la manière de présenter le patrimoine autrement que par la vue. Trouver des alternatives en exploitant les autres sens. Le toucher, l’ouïe… Cette deuxième étape débouche sur la confection de maquettes tactiles qui permettent de représenter en modèle réduit,  les éléments les plus caractéristiques de la cathédrale Sainte Maire de Bayonne à savoir: la maquette de la nef avec arcatures, triforium, voutes et croisées d’ogives, une fenêtre avec un vitrail et un plan du portail principal le portail ouest. Les étudiants ont fait preuve de beaucoup d’originalité et d’astuce dans la réalisation de ces maquettes.

Exercice encore plus difficile est l’acquisition des commentaires qui nécessitent force de détails avec un vocabulaire adapté en évitant inévitable… « on peut voir ». C’est parti pour les recherches documentaires et la réalisation de fiches aide mémoire.

Le jour J c’était jeudi 17 novembre dernier ou après quelques repérages sur place chacun à pris son rôle à cœur pour jouer tour à tour le rôle de client non voyant, guide et évaluateur.

img_20161117_155915
Appréhender par le toucher

img_20161117_153615

Le grand bain et on réalise à ce moment là que la prise en charge lors des déplacements n’est pas évidente, les surprises (travaux dans le déambulatoire) empêchent l’accès aux chapelles rayonnantes et la difficulté de trouver les mots appropriés pour décrire ce qui ne peut être vu… La troupe s’en  tire plutôt bien. Cette prise de conscience sur les points à améliorer est évoquée lors du debriefing final avec les professeurs, d’un atelier qui semble  avoir finalement trouvé son public et atteint son objectif.

img_20161117_151014
Alexia
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s